Les tampons


Les tampons périodiques sont des protections féminines à usage interne. Ils sont destinés à être insérés dans le vagin afin d’absorber les flux menstruels au moment des règles.

Les tampons périodiques sont composés de fibres issues de la cellulose (viscose ou coton ou un mélange des deux) pour l’absorption des flux. Un voile composé de fibres synthétiques entoure ces fibres notamment pour faciliter la mise en place et le retrait du tampon.

Une cordelette permet le retrait du tampon. Elle est composée de polyester, de coton, de polypropylène ou d’un mélange selon les modèles.

Le tampon périodique peut se présenter avec ou sans applicateur. L’applicateur est conçu pour faciliter la mise en place et le positionnement du tampon dans le vagin, répondant aux besoins d’un certain nombre de femmes.

L’applicateur est en carton ou en plastique selon les modèles.

Composition
des tampons périodiques
Fonction(s) Composants standard
Matelas absorbant Absorbe les flux. Viscose ou coton ou un mélange des deux selon les modèles.
Voile Facilite la mise en place et le retrait du tampon. Fibres issues de la cellulose ou fibres synthétiques ou un mélange selon les modèles (coton, polyester, viscose, polyéthylène, polypropylène).
Cordelette Permet le retrait du tampon. Polyester ou coton ou polypropylène ou un mélange selon les modèles.
Applicateur Aide au positionnement du tampon. Carton ou polyéthylène selon les modèles.

Précision : il s’agit ici d’une fiche technique générale pour un produit générique. Le consommateur peut accéder à l’information adaptée à un produit commercialisé en se rapprochant du fabricant ou du distributeur.

Afin de répondre à la demande de certaines utilisatrices, certains tampons peuvent être légèrement parfumés. L’indication de présence de parfums figure sur l’emballage. Dans tous les cas, les parfums répondent aux exigences de sécurité et de tolérance liées à leur utilisation.